Yann SABOT : Portrait

Mon exigence

" Que mon travail soit irréprochable "

Rien ne pouvait me prédestiner à devenir pâtissier..., pourtant dès mon plus jeune âge, l'univers de ce métier m'a fasciné. Depuis que je suis installé je n'ai jamais cédé à la routine ni à la facilité. La pâtisserie est un mode d'expression, une façon d'associer des produits, des goûts et des saveurs. La créativité vient compléter le savoir-faire pour aboutir à une somme de détails qui font la différence.

Je m'attache à utiliser des matières de qualité, et le plus souvent possible des produits locaux comme des fruits rouges du Velay, la farine de lentilles, la Verveine et d'autre matières premières issues de cette belle terre d'Auvergne.

Ma pâtisserie ressemble à notre territoire, elles se veut sensible à la nature, contrastée dans sa texture et toujours équilibrée dans ses saveurs.

 

 

 

 

Mon Parcours

"Du Nord au Sud ... et choisir l'Auvergne "

A 12 ans, je rêvais déjà de devenir pâtissier quand en revenant de l'école je guettais le travail de toute une équipe de laboratoire d'une pâtisserie réputée dont je suis aujourd'hui devenu propriétaire.

Une belle histoire qui à débutée par une école hôtelière. C.A.P.-B.E.P.-B.P. de cuisine en poche, je commençais alors ma véritable aventure par un apprentissage en pâtisserie qui me permettait d'acquérir les bases essentielles du métier. Je poursuivais ce parcours en passant successivement le BTM pâtissier et le brevet de Maîtrise.

Pendant une dizaines d'années, j'ai côtoyé quelques grands noms de la pâtisserie Française, tous défenseurs de la qualité, tous passionnés et qui ont su me guider et m'aider à tracer ma route.
Je cite volontiers, Laurent LE DANIEL, Meilleur Ouvrier de France, installé aujourd'hui à Rennes, Pascal LIOTIER, Pâtissier à Yssingeaux, Philippe SEGOND, Meilleur Ouvrier de France, installé à Aix-en-Provence, Jean-Jacques BORNE, Meilleur Ouvrier de France, installé à Saint Etienne.

Ces pâtissiers d'exception ont tous la même façon de penser : "Faire partager leur passion et donner tous les jours le meilleur d'eux même".

En 1997, c'est grâce à Laurent LE DANIEL et sous l'oeil attentif de Jean-Jacques BORNES que j'obtiens le titre de Meilleur Apprenti de France et participe en 1998, à Barcelone aux championnats du monde des jeunes pâtissiers et obtiens le premier prix décerné par le jury dégustation.

En 2000, je décidai de donner vie à mes rêves d'enfance en reprenant la pâtisserie "HENRIOT" au Puy en Velay et aujourd'hui comme au premier jour, ma passion pour la pâtisserie et le chocolat reste intact et toujours le même objectif de travail irréprochable.

Saint-Valentin 2018

Lire l'actu [+]

Découvrir
les stages
en
pâtisserie

Cérémonies,
occasions spéciales...
Demandez un devis